#  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nos voeux les plus chers

Aller en bas 
AuteurMessage
Anya Irving



Anya Irving

Nombre de messages : 19
Age : 26
Localisation : Mystère
Date d'inscription : 25/09/2008

:: Infos du sorcier ::
Âge & année: 15 ans - 5ème année
Maison/Profession: Poufsouffle
Patronus: Aucun pour l'instant

MessageSujet: Nos voeux les plus chers   Dim 28 Sep - 16:52

    L'été dernier, la famille Irving a perdu leur père. Un auror qui est mort, comme le suppose le ministère de la magie, par un mage noir puissant. Depuis ce décès, il y avait comme un grand vide autour d'Anya. Elle n'avait plus le cœur à rire, à sourire, à côtoyer les autres... C'est pour cela, qu'en cette fin de soirée, alors que le soleil venait tout juste de se coucher, la demoiselle avait décidé de se balader un peu dans les couloirs de l'école, sans savoir réellement où aller. Elle voulait juste passer le temps, jusqu'à ce qu'elle tombe de fatigue. Elle venait d'emprunter les escaliers, qui comme à son habitude, étaient en mouvements.

    La jeune femme venait d'atteindre le quatrième étage, quand elle avait décidé d'arrêter la ronde nocturne. Elle voulut retourner à son dortoir, mais il ne se trouvait pas à la porte à côté. Anya Irving ouvrai la porte qui se dressait devant elle, pour mener au long couloir sombre de ce même étage. Elle sortit sa baguette, prononçant une formule magique connue de tous.


    - Lumos.

    Tout ce qui se trouvait en face de la jeune fille venait de s'éclairer tout à coup. Sa baguette servait de lampe torche, ce qui allait être pratique. Elle reconnut rapidement la bibliothèque, mais la nuit, l'accès de celle-ci était bloqué. Elle continua sa marche, voyant à sa droite et à sa gauche, des personnages qui dormaient dans des tableaux. Elle évita à ce que la baguette aille à leur encontre pour ne pas qu'ils se réveillent pour continuer son exploration en paix. Légèrement plus loin, elle trouva une porte. Elle l'avait déjà vu au fil des années, mais elle n'avait jamais eu l'occasion de voir ce qui se trouvait à l'intérieur.

    Pour éviter de prendre des risques inutiles, elle posa son oreille contre le bois de la porte, pour vérifier si elle n'entendait pas des voix. La seule chose qu'elle entendait, c'était bien les personnes qui ronflaient autour de la jeune blonde. Elle en conclut qu'il n'y avait personne. Sa main se posa sur la poignet qu'elle tourna dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Sauf que le porte était verrouillée. Déçue, elle ne s'arrêta pas là.


    - Alohomora !

    On entendit une sorte de "cric" puis la porte pu s'ouvrir. Elle pénétra silencieusement dans la pièce qui n'était pas du tout décorée de meubles, de tableaux ou de quoi que se soit d'autre. il y avait juste quelque chose, cachée sous un grand drap blanc. La petite Irving s'approcha avec sa baguette vers la chose camouflée et tira d'un coup sec le drap pour libérer à un miroir. La lumière de la baguette faisait une sorte de renvoyant contre le miroir, ce qui avait ébloui Anya. Elle se demandait ce que faisait ce miroir ici, mais peu importe, elle avait décidé de s'installer ici sûrement pour la nuit. Seule dans un endroit calme, la poufsouffle avait sûrement trouvé l'endroit idéal.

    - Nox.

    La lumière s'arrêta, pour ne laisser juste le clair de lune éclairer la pièce, par la fenêtre. Elle s'installa contre le rebord de la fenêtre, où de tout là-haut, elle voyait tout Poudlard. Sa tête était posée contre la fenêtre et elle méditait. Elle repensait à toutes ses choses que les adolescents ne devaient pas encore penser. Elle se faisait beaucoup trop de soucis. Elle pensait à sa mère, Rose, seule chez elle.

    Ce miroir était plus qu'étrange, elle n'avait strictement aucune idée de ce qu'il faisait ici.
    Après tout, il était comme les autres, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy Weasley Jekins



Lucy Weasley Jekins

Nombre de messages : 29
Age : 27
Date d'inscription : 16/08/2008

:: Infos du sorcier ::
Âge & année: 17 ans - 7e année
Maison/Profession: Poufsouffle
Patronus: une martre

MessageSujet: Re: Nos voeux les plus chers   Lun 6 Oct - 19:54

Lucy venait de finir le diner, et avait encore le sourire aux lèvres. Oui, car chaque repas passé avec ses amis était un moment qu'elle savourait. Elle s'amusait tellement avec eux ! D'ailleurs, elle ne savait pas ce qu'elle deviendrait lorsqu'il lui faudrait les quitter à la fin de l'année. Mais ce n'était pas le moment d'y penser. Pas encore du moins... Elle aurait tout le temps plus tard.
Et puis d'ailleurs, le repas d'aujourd'hui n'avait pas été que gai. Ils avaient aussi pas mal parlé de ce qui s'était passé le jour de la rentrée tout en jetant de fréquents regards à la table qui était apparue peu de temps auparavant, et occupée par une poignée de premières années uniquement. Ce qui était étrange, après tout. Pourquoi n'y avait-il pas eu une seconde répartition pour tout le monde afin d'équitablement répartir tous les élèves ? Sans compter que du coup, ils n'étaient pas encadrés par des préfets. Et c'était qui leur directeur de maison, au fait ? Les poufsouffles s'étaient creusés la tête sans parvenir à s'en rappeler. Puis le sujet avait été légèrement dévié vers les suppositions de l'endroit où pouvait bien se trouver la salle commune de cette nouvelle maison. Certains prirent même des paris ! Au bout d'un certain temps, la Weasley avait tout de même fini par décrocher de la conversation. Non que ce n'était pas intriguant, au contraire, mais elle avait autre chose à penser : elle voulait s'entrainer à la basse ce soir. A moins qu'elle ne révise son enchaînement pour sa compétition de GRS qui aurait lieu pendant les prochaines vacances... Les deux solutions étaient valables.
Sans s'en rendre compte, elle avait commencé à fredonner tout en réfléchissant. Et ils avaient tous fini par discuter des concerts de Wiz'Hard Rock prévus cette année. C'est donc sur une note joyeuse que chacun avait fini sa tarte avant de descendre regagner son dortoir, Lucy y compris. Sauf qu'elle en ressortit peu après avec sa basse en bandoulière... Finalement elle avait décidé que ce soir ce serait musique. En plus elle avait diné tôt, il lui restait donc un bon bout de temps devant elle avant le couvre-feu. Elle n'aurait qu'à sortir de la salle sur demande une fois le soleil couché...

La jeune femme était donc monté au septième et dernier étage du château, et après être passée par trois fois devant un pan de mur bien particulier, avait pénétré dans une salel qu'elle utilisait depuis bientôt sept ans afin de s'entrainer à la musique, que ce soit quand Amy lui apprenait les bases du solfège, ou maintenant quand elle s'entrainait à la basse sur des musiques résolument rock.
Quelques heures plus tard, épuisée mais heureuse, elle jeta un premier regard à la fenêtre... Qui se contenta de lui renvoyer son reflet. Il faisait déjà nuit ! Mais comment le temps avait-il pu filer si vite ?

Rapidement, elle sortit de la salle et emprunta le chemin de son dortoir. Sauf que, forcément, les escaliers avaient décidé de n'en faire qu'à leur tête... Au bout de plusieurs longues minutes, Lucy décida de s'arrêter au quatrième étage afin d'emprunter un passage secret de sa connaissance. Oui, quand on arrive en dernière année on en connait pas mal ! Bon, normalement il devait se trouver derrière une tapisserie usée, à quelques mètres de la porte toujours fermée de cet étage...
Dans le noir presque total, Lu faisait courir ses doigts contre les murs, tout en prenant bien garde à ce que son instrument ne se cogne pas quelque part. Elle passa devant la porte de la bibliothèque, puis devant une ou deux salles de classes, avant de voir une lueur éclairer un angle du couloir. La lueur de la lune par une porte ouverte... Etrange, habituellement la nuit toutes les portes demeuraient closes le soir, même si elles n'étaient pas fermées à clé. Intriguée, elle pressa le pas, et entra dans la salle. Immédiatement, elle remarqua la silhouette assise sur le rebord de la fenêtre en face d'elle. La chanteuse se racla la gorge, puis parla d'une voix qui se voulait douce, pour éviter de faire sursauter son interlocuteur/trice. Et puis qui sait, peut être ce quelqu'un la connaissait-il ?


    Hrm... Salut !


Dernière édition par Lucy Weasley Jekins le Mar 28 Oct - 12:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anya Irving



Anya Irving

Nombre de messages : 19
Age : 26
Localisation : Mystère
Date d'inscription : 25/09/2008

:: Infos du sorcier ::
Âge & année: 15 ans - 5ème année
Maison/Profession: Poufsouffle
Patronus: Aucun pour l'instant

MessageSujet: Re: Nos voeux les plus chers   Mar 7 Oct - 12:18

    La douce et tendre lumière de la lune caressait le visage de la jolie blonde, toujours prise par ses pensées, sans penser une seule seconde qu'elle avait passé le couvre-feu et qu'elle risquerait des ennuies. Ses yeux observaient l'horizon. Elle avait une magnifique vue des environs du château Poudlard. La nuit, on pouvait voir des formes bougeaient, sans distinguer exactement ce que c'était. Des créatures nocturnes et à la fois dangereuses guettaient le château. La forme des arbres semblaient effrayante, tout comme les bruits que l'on pouvaient entendre, surtout si l'on se trouve dans la forêt interdite. Jamais elle 'y a été. Il y a des chances que cette année, elle aille voir pourquoi cette forêt est dite interdite. Anya lâcha un soupir. Elle ne savait pas quand elle rejoindrait le dortoir des Poufsouffles, ou même si elle allait passer la nuit dans cette salle à l'aspect lugubre, sombre et sinistre.

    Alors que le silence du château régnait dans toute sa grandeur, comme si elle était seule au monde, elle crut entendre un bruit de pas. Rapidement, elle se mit en tête que ce n'était juste le parquet qui craquait, sans qu'une personne arrive. Puis, elle entendu une douce voix dans la pièce, qui rapidement elle sut que c''était une femme. Sa main sur le manche de sa baguette, elle se retourna pour ne voir qu'une forme sombre au départ. Le regard d'Anya resta intriguée puis elle eut un nœud dans l'estomac. Sans savoir et percevoir directement qui c'était, elle pensa que c'était un professeur, mais le clair de lune éclaira la personne qui s'était aventurée dans la salle, sans avoir été invité.

    Par ailleurs, elle fut heureuse de reconnaître une personne qu'elle connaissait et qui de plus est, dans la même maison qu'elle. Un faux sourire se dessina lentement sur ses lèvres. Non pas qu'elle ne voulait pas la voir, mais elle ne pensait pas voir une personne à cette heure-ci avec elle alors qu'elle songeait à bien d'autres choses. À croire qu'elle ne pourrait pas être seule quelque part sans qu'une personne surgisse. Elle n'avait pas du être discrète pour qu'on l'aperçoit, à moins que se soit un pur hasard. La jeune femme se redressa du rebord de la fenêtre où elle s'était installée plus tôt, puis, à l'aide de ses mains, elle se massa généreusement la nuque qui lui faisait légèrement mal. Aussi, elle avait prise une mauvaise position.

    La lumière contre le dos d'Anya pouvait mettre à épreuve la vue de la jeune fille en face d'elle, mais la lumière était faible. Elle allait pouvoir distinguer plus simplement le visage de la Poufsouffle qui tout juste, venait de se relever. D'un air légèrement timide, sans savoir où se mettre, elle passa sa main dans ses longs cheveux blonds. Elle avait abandonné sa tenue de sorcière pour un jean de couleur bleue sombre, avec une veste noire en cuir, où en dessous se trouvait un top blanc.


    - Coucou Lucy.

    Bien entendu qu'elle la connaissait. De plus, elle était une Weasley aux cheveux de jais. Cela faisait un moment qu'elle était à Poudlard. Elle était plus âgée qu'elle, mais aussi plus grande en taille. Elle en avait marre de se sentir petite par rapport aux autres, mais ce n'était pas le premier soucis de la blondinette.
    L'instant d'après, sa voix baissa d'un ton, pour chuchoter, pour que personne ne l'entend.


    - Que fais-tu ici ?

    Anya ne connaissait pas Lucy pour son goût à enfreindre le règlement. Elle allait peut-être connaître une partie cachée de la Poufsouffle. De plus, elle remarqua qu'elle avait un instrument de musique à sa taille. Tout à coup, elle se demanda si tout simplement, ce n'était pas elle la nouvelle préfète et qu'elle allait avoir certais ennuies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nos voeux les plus chers   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nos voeux les plus chers
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Meilleurs voeux a Pprikko
» Voeux de Michel J. Martelly
» Voeux originaux...
» rien que les odeurs remplissaient tous mes voeux 30.11.10 - 16H10
» Nos chers voisins [Irving]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Finite Incantatem { :: # POUDLARD :: # QUATRIEME ETAGE :: && SALLE DU MIROIR DU RISED-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit