#  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Banquet de rentrée || INTRIGUE #

Aller en bas 
AuteurMessage
Filius Flitwick



Filius Flitwick

Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 25/06/2008

:: Infos du sorcier ::
Âge & année: Ne compte plus les années...
Maison/Profession: Directeur de Poudlard
Patronus: Faucon

MessageSujet: Banquet de rentrée || INTRIGUE #   Ven 5 Sep - 22:00

Vendredi 1er Septembre 2017


Gare King Cross, Londres, Angleterre


Chaque 1er Septembre, un phénomène étrange se produit à Londres. En effet, la gare de King Cross, habituellement calme, pour une gare, voit apparaître des voyageurs pour le moins douteux. Accompagnés par des animaux peu commodes, hiboux, rats, rapaces & d’autres encore, ces individus se dirigent tous dans la même direction, entre les quais 9 & 10, à la troisième arcade. Vêtu comme des clochards, il fonce droit vers le mur pour s’enfoncer & ne pas réapparaitre de l’autre côté. Cependant, aucun Moldu ne le remarque…

La gare sorcière de King Cross se remplie donc à mesure du temps. Les familles sorcières du Sud de l’Angleterre affluent toutes par la même entrée. Le quai est inondée de fumée produite par les moteurs qui s’échauffent de la locomotive écarlate. Le premier sifflet retentit. Les familles échangent un dernier baiser avec leur progéniture, quelques larmes coulent.
Le deuxième sifflet se fait entendre, un nuage épais échappe de la cheminée de la locomotive. Le train se met en route pour Poudlard.


Poudlard, Situation inconnue


Filius Flitwick se leva de bonne heure ce matin là. Plus que quelques heures avant l’arrivée des élèves, et les préparatifs n’étaient pas entièrement achevée. Avec l’aide de l’équipe éducatif, il inspecta une dernière fois le château pour accueillir au mieux les élèves. La journée passait à une vitesse alarmante, et le Poudlard Express roulait vers le Nord.

Le soleil se couchait à présent, les élèves n’allaient plus tarder. Filius, dans son bureau, faisait face au portrait d’Albus Dumbledore. Derrière ses lunettes en demi-lune, les yeux bleu clair du vieux sorcier à la barbe argentée fixés l’actuel directeur de l’école de sorcellerie. A sa droite, Severus Rogue, éveillé, comme les autres portraits, écoutait avec attention la conversation des deux hommes, sans intervenir ou commenter quelques paroles.


ALBUS – « Ne vous inquiétez pas Filius, ré-ouvrir la maison Chauve-Furie est la meilleure solution si on veut retrouver le huitième Horcruxe. »

FILIUS – « Je l’espère Albus, je l’espère. »


Le Poudlard Express s’arrêta dans un dernier panache de fumée grise à la gare de Pré-Au-Lard. Comme chaque année, les Première année furent accueillis par le garde-chasse & directeur de Gryffondor, Rubeus Hagrid ; tandis que les années supérieures prirent la direction des calèches, tirées par les Sombrals.
Bientôt, la Grande Salle se remplit des anciens élèves, tandis qu’à travers l’une des grandes fenêtres de verre, on apercevait sur le lac, des infimes points lumineux, produits par les lanternes des barques sur lesquelles naviguaient à l’instant même les nouveaux arrivants.

Une fois que les nouveaux élèves, suivant l’imposant Directeur de Gryffondor, eurent traversé la Grande Salle en longueur entre la table des Poufsouffle & celle des Serdaigle, sous l’œil attentif de leurs aînés, & furent arrivés devant la table de leurs futurs professeurs, le Professeur Flitwick sauta de son trône doré & alla se placer en face des arrivants. Tous les regards fixaient à présent le minuscule Directeur de Poudlard.


FILIUS – « Je voudrais en premier lieu souhaiter la bienvenue aux nouveaux élèves qui arrivent cette année au sein de notre noble établissement, et j’espère que vous leur réserverez un accueil digne de Poudlard. Ceci étant fait, j’aimerai vous faire part d’une nouveauté cette année : L’ouverture d’une nouvelle maison ! »


A partir de ce moment, tout devint confus. D’abord, les élèves poussèrent des petits cris de surprise et d’étonnement. Puis des chuchotements en tout genre s’élevèrent dans les airs. Ensuite, un éclair redoutable éclaira d’une lumière glaciale la Grande Salle, & les plus jeunes sursautèrent, poussant parfois des hurlements de peur. Ensuite, les quatre tables parallèles des élèves se resserrèrent vers la gauche, et une nouvelle fit son apparition à la droite de celle des Serpentard. Les élèves commençaient à hausser la voix, et afin de remédier à un infernal brouhaha, Filius leva les bras en l’air et les jeunes étudiants se turent aussitôt.

FILIUS – « Cette année, les élèves pourront donc être répartis dans les maisons de Godric Gryffondor, Rowena Serdaigle, Helga Poufsouffle, Salazar Serpentard & Bathord Chauve-Furie. Maintenant que nous avons éclairé ce point obscur, place à la cérémonie de répartition. »


Les élèves, chacun leur tour, s’assirent sur le tabouret que tous connurent, & laissaient le Choixpeau décider de leur sort. Les premiers Chauve-Furie rejoignirent leur table pour l’instant vide.
Une fois la répartition solennellement achevée, le Choixpeau laissa place au directeur, devant l’assemblée. Il invita les derniers élèves accueillant leurs nouveaux camarades à se taire. Il s’exprima une nouvelle fois d’une voix claire & audible, afin que celle-ci porte jusqu’au fond de la Grande Salle :


FILIUS – « Avant de commencer le repas préparé chaleureusement par nos sympathiques camarades, les Elfes de Maison, j’aimerais vous présenter votre nouveau professeur de Défense Contre les Forces du Mal. Suite à la retraite anticipée de votre ancien professeur, j’ai décidé de le remplacer par une personne qui a, à de nombreuses reprises, affronté le Mage Noir & ses disciples, & dont on a put, & on peut retrouver encore, le nom dans la presse. J’ai nommé, Mrs Dragonneau Lovegood. »


Une silhouette svelte franchit la petite porte de bois, derrière la table des enseignants, qui séparait la Grande Salle & la Salle des Professeurs. Sa chevelure blonde flottait dans les airs à cause de la démarche sautillante & aérienne de l’ancienne élève de Filius Flitwick. Sous une ruée d’applaudissements, Luna salua la foule, & Filius reprit :

FILIUS – « En plus d’être votre professeur de Défense Contre les Forces du Mal, Mrs Dragonneau sera responsable de la maison des Serdaigle. Merci de lui réserver un accueil chaleureux. »


Une nouvelle vague d’applaudissement éclata, & la nouvelle arrivante salua ses élèves d’un ton rêveur & calme. Filius & Luna reprirent tous deux les places respectives & les mets succulents, cuisinés par les Elfes de Maison, apparurent dans les plats vides pour disparaitre une heure après. Une fois le repas terminé, Filius permit aux élèves de retrouver leur salle commune, leur dortoir & leur lit tiède.



[HJ = Vous devrez écrire un RP sur votre arrivée à Poudlard à partir du moment où vous posez le pied à la gare de Pré-Au-Lard. Vous raconterez comment vous avez vécu cette nouvelle.
Vous gagnerez des points selon plusieurs critères.]

_________________
Bienvenue sur Finite Incantatem, Invité.



Dernière édition par Filius Flitwick le Mer 17 Sep - 19:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finite-incantatem.forum-actif.net
Jake Walsh



Jake Walsh

Nombre de messages : 57
Age : 30
Date d'inscription : 26/07/2008

:: Infos du sorcier ::
Âge & année: 16 ans & 6ème année
Maison/Profession: Serdaigle
Patronus: lapin

MessageSujet: Re: Banquet de rentrée || INTRIGUE #   Dim 7 Sep - 21:40

Le jour de la rentrée scolaire était bien vite arrivé. Entre joie et tristesse, Jake ne savait sur quel pied danser. D'un côté il était vraiment heureux d'être sorti du cadre familial, mais d'un autre il avait dit au revoir à Nancy et en même temps à l'agréable sensation de liberté qu'octroyaient les vacances. Enfin, le jeune homme n'avait pas eut le choix de toute manière et si il y regardait de plus près il était vraiment content de retrouver Sean sur le quai 9 3/4. Ils avaient passé le temps comme ils pouvaient dans le Poudlard Express, c'est à dire... A coup de papote, de bonbons. Oui, ils étaient un peu filles sur les bords, mais avec deux mois sans ce voir, ils avaient eut beaucoup de chose à se dire. Les deux serdaigles n'avaient donc pas eut le temps de trouver le temps long durant ce voyage. Et la fin de journée passa encore plus rapidement dès lors qu'ils posèrent le pieds sur le quai de pré au lard. C'était une drôle de sensation que de retrouver l'air écossais et son paysage bien différent de celui de Londres. Pas de sons de voitures, pas de pollution... Juste l'air pur de la nature... Un peu trop pur d'ailleurs! x) C'était un choque pour les poumons du londoniens qui ne cessa de tousser tout au long du voyage en calèche qui les menaient au château. Ça plus le mal de calèche, on pouvait dire qu'il était gâter. T__T Enfin une fois le pied à terre, tout aller bien mieux pour Jake qui était maintenant bien trop occupé à regarder le château qui se dressait devant lui. Chaques années il se disait la même chose "Waouh, je me souvenais de lui en moins grand quand même". Une fois cette réflexion très philosophique faite, le serdaigle entra enfin dans ce qui allait être sa maison durant un an et il se dirigea en compagnie de Sean dans la grande salle pour y rejoindre la table de sa maison.

Maintenant comme tout les premier septembre depuis six ans, il devait attendre que le directeur de Poudlard fasse son discours pour pouvoir avoir accès à la nourriture. Autant dire qu'un jeune homme comme Jake, qui était en pleine croissance, avait vraiment l'estomac dans les talons. Il écoutait tout ça d'une oreille distraite. Il était accoudé à la table et sa main était servait à retenir sa tête qui tomberait surement sous le coup de l'attente. En fait le discours ne serait peut être pas long, mais psychologiquement, Jake était sur qu'il le serait et donc il était déjà fatigué. Et puis... Il avait faim! >___< Le jeune homme était occupé à pensé à un bon gros steack plein de protéine... Avec une sauce au bleu... Et des pâtes... Et... Quoi? O.O L'annonce du directeur eut le don de sortir Jake de ses rêveries. Le discours avait pourtant bien commencé. Le blabla habituel quoi. Bonjour, bienvenue aux nouveaux, mais cela n'avait pas suivi le "que commence la répartition". Non à la place ils avaient eut le droit à un "ouverture d'une nouvelle maison". Une nouvelle telle que celle ci manquait cruellement d'explications. Sans compter des raisons de cette ré-ouverture, les élèves n'avaient même pas le droit d'en savoir le nom, ni même comment allez s'organiser tout ça. Ils allaient tous devoir repasser la répartition? Le choix peau allait se souvenir de tout les élèves de Poudlard et juste appeler ceux qui étaient dans la nouvelle maison? Il allait y avoir des préfets? Ou seuls les premières années de cette maison là allait y être durant l'année? Bref, c'était à ne plus rien y comprendre.

Comme tout le monde, Jake se mit tout de suite à regarder aux alentour pour voir la réaction des autres. Sean semblait aussi lourdé que lui et ils se contentèrent de s'interroger du regard lorsqu'un éclair fendit le ciel. Silence. Le serdaigle avait ouvert de grands yeux surpris tandis que la table de sa maison se mettait doucement à bouger. Le premier réflexes qu'eut le joueur de quidditch fut de s'accrocher au banc sur lequel il était assis. Puis il lança un regard aux autres tables qui laissaient aussi place à une cinquième... Allez savoir pourquoi, Jake trouvait qu'elle faisait tâche celle là... Surtout qu'elle était vide et qu'il ne savait absolument pas quel genre de personne allait y manger. Est ce qu'il y allait y avoir que des premières année? Non parce que sinon, c'était vraiment une idée foireuse qu'aucun élèves plus vieux ne puissent les guider... Et puis l'éternelle question subsistait: Pourquoi?

Je n'y comprends rien.

Conclut finalement Jake tout en oubliant son estomac qui criait famine. Le jeune homme se tourna ensuite vers Sean et ils commencèrent tout deux une longue discussion pleine de suppositions sur le pourquoi du comment. Jamais ces deux serdaigles là n'avaient été si peu intéressés par la cérémonie de répartition de cette année. Hormis les quelques "Chauve furie" qui tranchait le lourd silence qui avait plus ou moins envahi la pièce. Lorsqu'ils entendaient ça, les deux compères se retournaient instantanément vers le chauve furie et le dévisageait sans vraiment le vouloir. D'après ce qu'ils avaient compris de la chanson du choixpeau, les chauve furie n'étaient pas des tendres... Les serpentards ne devaient pas se suffire à eux même. Le jeune homme n'était pas des plus bavards, ni des plus dissipé, pourtant il ne se souvint même pas de la plupart des visages des premières années qui venaient de faire leur entrée dans leur maisons respectives. En fait il avait été bien trop occupé à redire sur la décision de l'administration. Enfin ils y avaient réfléchit à tout ça... Non?

Différents mets apparurent ensuite sur les cinq tables de la grande salle. C'était bizarre, Jake se sentait un peu à l'étroit ici... Pourtant ça n'avait jamais été le cas lorsqu'il y avait encore que 4 tables. Mais le jeune homme mit cette sensation de côté pour se rabattre sur son diner, se rappelant soudainement qu'il avait faim. Pourtant le sujet de conversation restait inlassablement le même : la nouvelle maison. Bien entendu, au bout d'un moment on trouva un point positif à la chose : un match de quidditch en plus! XD Enfin, ça n'effaçait pas le malaise ambiant... La nouvelle maison ne partait pas avec de bons aprioris. :/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysander L. Dragonneau



Lysander L. Dragonneau

Nombre de messages : 27
Age : 26
Date d'inscription : 09/09/2008

:: Infos du sorcier ::
Âge & année: 14 ans / 4ème année
Maison/Profession: Serdaigle
Patronus:

MessageSujet: Re: Banquet de rentrée || INTRIGUE #   Sam 13 Sep - 11:52

Poudlard ! Ce très cher Poudlard. Encore une année entre tes murs. Lysander était toute joyeuse à l’idée de retrouver la douce salle commune des bleus et bronze. Nostalgique à l’idée de quitter ses parents ? Pas tant que ça. Enfin si, en ce qui concernait son père, mais elle pourrait voir sa mère et son frère tout les jours. Et oui, Maman était professeur dans cette prestigieuse école, et directrice de Serdaigle de surcroit. Lysander était fière de sa mère. Pas au point d’aller crier sur tout les toits qu’elle était sa mère et que cela lui valait une reconnaissance. Non, elle n’était pas comme ça. De toute façon, on remarquait bien vite qu’elles étaient mère et fille. Elles se ressemblaient beaucoup, bien qu’ayant quand même un certain nombre de différences. N’est ce pas normal ?

Lysander posa le pied sur la terre tellement magique de Pré-au-lard. Comme elle aimait cette petite ville ! C’était à partir de là que sa mère transplanait pour venir les voir quand elle terminait son rôle de professeur à Poudlard. Enfin, Grand-père Xenophilius restait pendant des heures à leu raconter des légendes au coin du feu. Celle des reliques de la mort, de l’antre des Cauchemars, de la Nuit sans Fin et aussi celle des 5 fondateurs. Lysander avait toujours cru son grand-père sur parole et avait adoré l’aider à créer les unes du Chicaneur. Magazine qu’elle avait actuellement dans la main d’ailleurs.

Lys se dirigea ensuite seule vers les calèches. Ce n’était pas qu’elle n’avait pas d’amis, mais pendant qu’elle les cherchait, elle s’était mise à rêvasser et ne s’était même pas rendue compte que le temps avait passé et que Pré-au-Lard était en vue. La chose lui arrivait assez souvent, elle l’avait héritée de sa mère sans aucun doute. Son père s’y était habitué avec sa mère, il n’eu donc aucun problème à faire de même pour sa fille.

Arrivée devant les calèches, elle ne su pas trop laquelle prendre. Quelqu’un lui fit soudain signe dans l’une des calèches. Elle monta dedans sans réfléchir et tomba nez à nez avec des Serpentards. Ses Serpentards, ceux avec qui elle avait partagé son compartiment en 1ère année. Elle leur fit un grand sourire et le voyage jusqu'au château se passa dans la bonne humeur. Elle les aimait bien ces quatre là.

Arrivés au château, ils se séparèrent pour rejoindre chacun leur table respective. Lysander s’assit à celle des Serdaigle, comme elle le faisait depuis maintenant 4 ans. Les nouveaux allaient bientôt arriver. Lysander se demandait à quoi ils pouvaient bien ressembler cette fois.
Ca y est, ils étaient arrivés. Ils traversèrent la salle, mais Lysander ne les détailla pas, son esprit était encore en train de vagabonder.

La voix de Flitwick lui fit reprendre ses esprits.


FILIUS – « Je voudrai en premier lieu souhaiter la bienvenue aux nouveaux élèves qui arrivent cette année au sein de notre noble établissement, et j’espère que vous leur réserverai un accueil digne de Poudlard. Ceci étant fait, j’aimerai vous faire part d’une nouveauté cette année : L’ouverture d’une nouvelle maison ! »

Lysander haussa un sourcil. Se pourrait-il que ? Non, il n’allait pas faire ça ! D’après ce que lui avait dit son grand-père se serait une catastrophe monumentale. Le regard de Lysander s’était fait très sombre et elle chercha le regard de sa mère. Grand père lui avait-il raconté cette légende ? Lys avait toujours admiré les connaissances de Xenophilius. Une nouvelle table apparu soudain. Lys n’arrivait pas à en voir les couleurs.

FILIUS – « Cette année, les élèves pourront donc être répartis dans les maisons de Godric Gryffondor, Rowena Serdaigle, Helga Poufsouffle, Salazar Serpentard & Bathord Chauve-Furie. Maintenant que nous avons éclairé ce point obscur, place à la cérémonie de répartition. »

Lysander secoua la tête. La légende de son grand-père semblait en fait être réalité. Triste chose que voila. Elle espérait de tout son cœur que personne ne se retrouverait dans cette maison maudite. Antre de perversion. Enfin, ce n’était peut être qu’une légende cette partie ci ? Il n’y a pas de fumée sans feu. Mais le feu, c’était la maison. Ce que lui avait dit son grand père était sans doute exagéré.

La répartition commença. Plusieurs élèves rejoignirent la nouvelle maison. Lysander les observa d’un œil clinique. Jamais elle ne s’approcherait de ses gens. Pas à cause de préjugés, non. Seulement quelque chose dans leurs regards lui faisait peur. A elle Lysander la courageuse.

Les mets apparurent mais Lysander n’y toucha pas. Elle repartie dans les premières vers son dortoir. Cette nouvelle année allait être différente des autres, elle le sentait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Molly Weasley Jekins



Molly Weasley Jekins

Nombre de messages : 128
Age : 25
Localisation : Dans la salle commune des gryffondors ou dans les couloirs
Date d'inscription : 14/07/2008

:: Infos du sorcier ::
Âge & année: 14 ans - 4ème année
Maison/Profession: Gryffondor
Patronus:

MessageSujet: Re: Banquet de rentrée || INTRIGUE #   Jeu 18 Sep - 21:03

# La journée était l’une de celle qui symbolise en tout point l’approche imminent de l’autonme. La saison des vacances avait pris fin en ce 1er septembre. Une grosse valise posée dans le chariot qu’elle poussait aux côtés de sa mère et de sa sœur, Molly fredonnait du bout des lèvres une chanson. Elle venait tout juste de passer la barrière magique qui séparait la gare moldue du quai 9 ¾ où les deux sœurs allaient prendre le Poudlard Express qui les emmènerait en à peine une journée à Poudlard, Ecole de Sorcellerie anglaise. Ses cheveux roux détachés, voletaient autour d’elle. Le rassemblement des Weasley se fit rapidement. Ils étaient pour la plupart vite reconnaissables à leur adorables crinières flamboyantes, même s’il existait certaines exception dans la famille, comme sa grande sœur Lucy. La jeune rousse ne chercha pas immédiatement ses amis des yeux. Elle était bien trop occupé pour le moment à écouter une histoire drôle façon Weaskey de l’oncle Ron. Cependant très vite, entourée par ses cousins et cousines elle monta dans le train, et s’engagea dans le long couloir afin d’y trouver un compartiment vide ou alors contenant quelques unes de ses connaissances. Le trajet dans le Poudlard Express n’est guère amusant lorsqu’on voyage en solitaire ou avec des élèves déjà bien trop empressés à lire leur manuels plutôt qu’à raconter leurs vacances. Une fois n’est pas coutume Molly trouva un compartiment, se fit rejoindre par des amis, envoya quelques notes volantes à d’autres personnes dans le train et très vite leur compartiment fut rempli d’une joyeuse bande de poudlarien. A aucun moment l’un d’eux évoqua leur retour plus qu’imminent au château et donc aux cours. Ce n’était pas un sujet appétissant et raconter une escapade en balai pour éviter un cerf-volant moldu et bien moins assomant. Car chacun avait quelque chose à raconter. Et lorsque la plupart des sujets furent abordés ce fut le tour à la bataille explosive de faire son entrée. Entrée fracassante et appréciée par tous. Rien de mieux pour rire un bon coup. C’est donc le cœur bien léger et le sourire aux lèvres que Molly entama entièrement son trajet. Elle ne vit pas le temps passer et fut même prise au dépourvu en voyant les autres enfiler leur robe de sorcier. Etait-elle la seule à avoir presqu’oubliée qu’ils retournaient à Poudlard ? Peut-être. Pour ne pas faire comme tout le monde elle ne revêtit sa robe noir de poudlarienne qu’au tout dernier moment, alors que la plupart des élèves s’entassaient déjà dans le couloir afin de sortir dans les premiers sur le quai du village Pré-au-lard. Village purement sorcier, proche de Poudlard, et très apprécié par les élèves. Ses boutiques donnaient toujours envie à tous. Les portails de l’école n’était pas loin, et tous les élèves affluaient vers la même direction. Puis au bout d’un très court instant les élèves se divisèrent en deux groupes bien distinct. Ceux qui prenaient la direction des calèches et ceux qui se faisaient entraîner par la voix du garde-chasse, les premières années. Ils allaient devoir traverser le lac en chaloupe. Chose peu aisé lorsqu’il pleut. Cependant pour une fois aucune tempête ni pluie diluvienne n’étaient prévues. De l’autre côté, les élèves des années supérieures se suivaient pour monter dans une des innombrables calèches qui les emportaient jusqu’aux marches de l’école. Molly, comme tout les autres, monta dans une de ses calèches et quelques minutes plus tard, le temps du voyage, elle posa pied à terre, devant les grandes marches de pierre menant tout droit à la porte d’entrée. Celle-ci n’était autre que deux grands et lourds battants en bois qui donnaient directement sur un immense hall. Suivre les autres comme un mouton est toujours déplaisant, mais le fait était que tous les élèves partaient vers la même direction. Et pour cause, leur destination était la Grande Salle où allait se dérouler la Cérémonie de Répartition. Un refrain toujours aux lèvres, Molly montait les esacliers insouciantes à son futur. Ses cheveux roux étincelaient avec le soleil couchant qui s’offrait aux élèves. Lorsque les élèves s’assiéront dans la grande salle, la nuit prendrait sa revanche sur le jour. La journée avait été belle et le ciel se trouvait ainsi découvert. Molly, en haut des marches se retourna et lança un regard lointain vers les derniers éclats de la journée. Adieu liberté. Adieu vacances. Et bonjour Poudlard. Ainsi pensa-t-elle. Mais elle n’eut pas le temps de penser plus qu’elle se fit bousculer par un élève aux couleurs vert et argent. Un serpent. La guerre ancestrale ne se terminera jamais. Pourtant ce n’était pas une de celle qui allait s’en plaindre. Bien au contraire c’était toujours divertissant de s’en prendre à un serpentard. Elle le rabroua d’une voix ferme mais celui-ci se contenta d’un rire avant de se fondre dans la mêlée des élèves. Poudlard, attention, me revoilà. Serpentards tenez-vous bien…pensa-t-elle sarcastiquement. Se jetant comme tout le monde vers la Grande Salle, et forçant quelque peu des coudes, Molly réussit à atterrir jusqu’à la table des gryffondors. Et c’est sur un des longs bancs devant cette table qu’elle posa ses fesses en attendant avec impatience de voir apparaître tous les mets tant espéré par les élèves. Mais avant cela, la répartition des premières années. Elle discuta avec ses voisins en attendant que tous les élèves soient installés. Elle s’arrêta néanmoins dans sa conversation en voyant les premières années pénétrer dans la Grande Salle. Cela faisait déjà plusieurs années qu’elle avait été répartie mais elle se souvenait clairement du jour de sa répartition, quatre années plus tôt. Contrairement à ses voisins et voisines elle ne ressentait aucune peur. Elle avait même consolée un garçon, qui allait par la suite être envoyé chez les serdaigles, qui avait peur d’être rejeté de l’école pour incapacité à faire de la magie. Etre envoyée chez les gryffondors n’avait pas pu mieux la combler. Il était vrai qu’elle n’était pas dans la même maison que sa sœur Lucy, mais il n’empêchait pas qu’elle soit heureuse. Son père y était allé lorsqu’il était jeune, et suivre les pas de son père et surtout, avant tout, de ses oncles, ne pouvait que lui plaire. C’est pourquoi en posant un regard sur ces jeunes garçons et filles qui traversaient l’immense salle, en lançant des regards apeurés ou curieux pour certains, elle ne put s’empêcher de sourire. En même temps elle les trouvait drôlement petits ces premières années. Mais ils étaient excusables, ils n’avaient que 11 ans. Ils avaient toute une année pour pousser. Elle les détailla tous uns par uns lorsqu’ils passèrent près d’elle. Elle fut toute fois interrompues dans ses pensées en entendant près d’elle une jeune troisième année s’exclamer que l’un des garçons étaient son petit frère. Molly espéra un moment que le garçon en question soit envoyé dans leur maison. Elle savait que les familles étaient le plus souvent divisée parmi les quatre maisons, mais c’était toujours un plaisir également de retrouver un membre de sa famille dans la même maison que soi. Lorsqu’elle releva les yeux vers les premières années, ils étaient déjà tous agglutinés devant la table des professeurs. Rubeus Hagrid, les ayant accompagné jusqu’à là, se détacha du groupe, après avoir salué plusieurs élèves, et contourna la table des professeurs afin d’y prendre place. C’est alors que le directeur de a prestigieuse école de sorcellerie, se leva de son siège en or. Enfin il se leva…c’était un grand mot. Vu sa taille minuscule on ne pouvait pas faire réellement attention à sa position exacte mais tous les regards avaient convergés vers lui lorsqu’il s’était éclairci la gorge. Molly trouvait ce drôle de petit personnage sympathique. Certes il n’avait pas la même aura que le célèbre Albus Dumbeldore. Elle aimait toujours écouter ses oncles parler de lui. Malheureusement pour elle et tous ceux de sa génération, elle ne connaîtrait jamais l’illustre directeur. Molly regarda le minuscule directeur prendre place devant tous les jeunes poudlariens. Elle positionna son coude sur la table et cala sa tête dans le creux de sa main. Dès que le discours serait fini, les élèves seraient répartis puis…le festin pourrait commencer. Son estomac commençait à gargouiller à vrai dire. Elle étouffa un baillement de son autre main et écouta le directeur parler ainsi : #

FILIUS – « Je voudrai en premier lieu souhaiter la bienvenue aux nouveaux élèves qui arrivent cette année au sein de notre noble établissement, et j’espère que vous leur réserverai un accueil digne de Poudlard. Ceci étant fait, j’aimerai vous faire part d’une nouveauté cette année : L’ouverture d’une nouvelle maison ! »


# Comme beaucoup de ses camarades Molly n’assimila pas aussitôt l’information. Mais dès que son cerveau comprit le réel sens de la dernière partie de la phrase du directeur, Molly sursauta et regard d’un air incrédule ses voisins. Quoi ? O___o Une nouvelle maison ? Mais c’était pas prévu au programme ça ! Elle éleva la voix pour demander à ses voisins de lui répéter la dernière phrase du directeur croyant avoir mal entendu. Non c’était pas possible ! L’école n’avait jamais subi ce genre de bouleversement ! Et elle qui croyait pouvoir vite manger c’était gâché… Elle se prêta aux quelques rumeurs qui circulaient entre les tables. Tout le monde était surpris et certain même, criait à la déformation des valeurs de l’école. Chose dont elle était d’accord. Certes le progrès était nécessaire pour aller de l’avant mais pas un changement radical des traditions ancestrales. On ne pouvait pas aller à l’encontre de ça ! C’était purement et simplement un sacrilège, même si le terme était exagéré et sonnait faux aux oreilles de Molly. Mais elle comprenait tout à fait la colère de certains. C’est alors que les tables se resserrent. Les conversation chez les gryffondors étaient bien plus enflammées que dans les autres maisons. Les serdaigles étaient eux plutôt pensifs. Cependant certains serpentards eux aussi récriés à cette nouvelle création. C’était un petit caprice privé du directeur ? Il était devenu assez sénile pour tenter de telle folie ? Molly se leva comme beaucoup d’autres élèves, et tenta tant bien que mal d’apercevoir la table en question. Vu où elle était c’était impossible. Elle quitta donc sa table et se glissa rapidement parmi les élèves. La table vide fut rapidement aperçue par ses grands yeux verts, curieux. Elle salua au passage plusieurs amies mais ne resta guère longtemps debout. Car assez rapidement le directeur reprit la situation en main. Elle retrouva sa table tandis que le minuscule bonhomme levait les bras pour que le silence regagne la salle. Elle eut tout juste le temps de glisser quelques mots à ses voisins et voisines avant que le directeur reprenne d’une voix calme et forte afin que tout le monde comprenne ses mots : #

FILIUS – « Cette année, les élèves pourront donc être répartis dans les maisons de Godric Gryffondor, Rowena Serdaigle, Helga Poufsouffle, Salazar Serpentard & Bathord Chauve-Furie. Maintenant que nous avons éclairé ce point obscur, place à la cérémonie de répartition. »


# De nouveaux les rumeurs fusèrent. Ce n’était pas possible. Que signifiait cette folie ? Pourquoi la création d’une nouvelle maison ? Et surtout qui iraient dans cette maison ? Beaucoup trop de question. Mais Molly restait perplexe, comme beaucoup d’élèves. C’était incompréhensible que pareille chose leur arrive. Le directeur n’avait même pas donné d’explication claire sur cette nouvelle maison. Il n’avait pas expliqué son acte. Cela sentait indéniablement mauvais. En principe si certaines choses sont cachées aux élèves c’est qu’elle doivent rester secrètes. Et donc c’est qu’elles sont intéressantes à savoir. Ou dangereuses. Cependant lors de la cérémonie de répartition, qui eut lieu aussitôt, certains premières années furent envoyées dans cette fameuse maison. Qu’avaient-ils de différents des autres ? Et pourquoi le choixpeau magique s’était-il lui aussi plié aux exigences du directeur ? Que signifiait réellement la création de cette nouvelle maison ? Et surtout pourquoi tous les élèves de Poudlard ne repassait pas sous le choixpeau, afin de voir s’ils avaient vraiment leur place dans leur maison respective ? Molly était tellement absorbée par sa conversation qu’elle ne prit pas garde au fait que les assiettes s’étaient désormais remplies. Cependant elle ne manqua pas plusieurs minutes plus tard de sentir certaines odeurs, et elle se servit à plusieurs reprises de certains mets. Ce n’est qu’au dessert qu’elle se sentit pleinement rassasiée. Mais sa langue elle était toujours aussi bien pendues et les conversation continuèrent. La rouquine continua même de parler en sortant de la Grande Salle en compagnie d’un groupe de gryffondors, qui comme elle se dirigeait vers leurs dortoirs. Une bonne nuit de sommeil lui ferait du bien mais l’incident ne serait pas clos de sitôt. Pourtant elle commença à se taire en remontant les marches menant aux dortoirs des filles, sentant la fatigue la prendre et l’emporter avec elle. Cette journée, ou plutôt cette soirée, avait été éprouvante et forte en émotions. Beaucoup trop d’idées se bousculaient dans sa tête et s’entremêlaient dans un beau désordre. Ce fut ainsi, même difficile pour elle, de se mettre en pyjama, mais elle fut ravie de se glisser dans son lit douillet. Elle s’endormit dans les bras de Morphée. #

_________________

Molly Weasley Jekins


Dernière édition par Molly Weasley Jekins le Mer 29 Oct - 10:30, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Molly Weasley Jekins



Molly Weasley Jekins

Nombre de messages : 128
Age : 25
Localisation : Dans la salle commune des gryffondors ou dans les couloirs
Date d'inscription : 14/07/2008

:: Infos du sorcier ::
Âge & année: 14 ans - 4ème année
Maison/Profession: Gryffondor
Patronus:

MessageSujet: Re: Banquet de rentrée || INTRIGUE #   Jeu 18 Sep - 21:04

MESSAGE A SUPPRIMER =)

_________________

Molly Weasley Jekins


Dernière édition par Molly Weasley Jekins le Mer 29 Oct - 10:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Molly Weasley Jekins



Molly Weasley Jekins

Nombre de messages : 128
Age : 25
Localisation : Dans la salle commune des gryffondors ou dans les couloirs
Date d'inscription : 14/07/2008

:: Infos du sorcier ::
Âge & année: 14 ans - 4ème année
Maison/Profession: Gryffondor
Patronus:

MessageSujet: Re: Banquet de rentrée || INTRIGUE #   Jeu 18 Sep - 21:05

MESSAGE A SUPPRIMER =)

_________________

Molly Weasley Jekins


Dernière édition par Molly Weasley Jekins le Mer 29 Oct - 10:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anya Irving



Anya Irving

Nombre de messages : 19
Age : 26
Localisation : Mystère
Date d'inscription : 25/09/2008

:: Infos du sorcier ::
Âge & année: 15 ans - 5ème année
Maison/Profession: Poufsouffle
Patronus: Aucun pour l'instant

MessageSujet: Re: Banquet de rentrée || INTRIGUE #   Sam 27 Sep - 14:18

    Au nord-est de Londres, à la célèbre gare King's Cross qui est connue par tous les sorciers, petits ou grands, se trouvait la famille Irving, prête à aller de l'avant pour la prochaine année à l'école de sorcellerie Poudlard. Elle marchait le long du quai, tirant avec elle un chariot argenté où tous ses bagages étaient superposés les uns aux autres. La jeune femme avait avec elle son adorable rat qui allait fêter ses trois ans cette année. Celui-ci se nommait Shulff et depuis toujours, il traînait sur l'épaule de la demoiselle ou il se glissait dans son décolleté, mais ce n'est pas pour autant que les autres sont choqués ou surpris de l'apercevoir à présent avec son rat qui, avec ses petites pattes, se baladait non loin de la jolie blonde. À ses côtés se trouvaient sa tendre mère, Rose Irving, qui l'accompagnait jusqu'à la voie 9 ¾. il y avait aussi avec elle, son frère, Gabriel. La jeune famille se trouvait non loin de cette sorte de passerelle magique, où ils allaient rejoindre la fameuse locomotive rouge écarlate qui dégageait une fumée grise étouffante. Son grand-frère était parti devant eux, quittant le monde des Moldus pour rejoindre le monde merveilleux de la magie. Anya se trouvait encore à la gare de Londres. Son regard avait l'air hésitant et anxieux. Elle se tourna vers sa mère, lui infligeant un regard de peine, en lui montrant qu'elle serait prête à rester avec elle, pour ne pas qu'elle soit seule, car oui, durant l'été de l'année 2017, Denzel Irving, le père d'Anya et Gabriel, ainsi que l'époux fidèle de Rose, avait été assassiné par un mangemort. Un satané partisan de celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom. Elle avait toujours regretté de ne jamais lui avoir dit à quel point elle aimait tant son père et pour ne pas refaire cette même erreur, elle annonça un au revoir chaleureux à Rose, en la prenant tendrement dans ses bras et en lui déposant un baiser sur la joue.

    Enfin, elle s'aventura dans ce monde magique, en marchant vers le mur qu'elle traversa sans encombre, pour entendre le son du train qui sifflait et le brouhaha des élèves qui se rendaient à Poudlard. Anya avait gardé cet air mélancolique et désemparé. Sa mère se retrouvait seule et elle peinait à savoir cela. La petite blonde se glissait entre les personnes, sentant un doux air frais qui relevait légèrement ses cheveux pour que le vent lui caresse la nuque. Le temps tournait et il était temps pour les élèves de montait à bord de la voluptueuse machine. Elle se trouvait à peine sur la première marche, qu'elle basculait toutes ses affaires dans le wagon. Gabriel ne se trouvait pas loin d'elle, il était juste à côté pour tout vous dire. Il avait vu le regard affligé qu'elle avait et exprimait sur son visage. Il avait voulu la réconforter, mais il ne savait pas que la phrase qu'il allait citer, elle sonnait comme... faux.


    - Ca va aller...
    - Mouais...

    Ses yeux étaient sombres. Elle montait la dernière valise et sans dire un autre mot, elle partit à travers les wagons pour se trouvait une cabine libre. Shulff semblait être dominant sur son épaule. Il avait son air curieux comme tous les ans, devant autant de personnes qui se bousculent pour retrouver ses amis et une place libre quelque part. Devant une cabine ouverte, elle venait de voir quelques amies de la maison Poufsouffle. Elle leur adressa un fin sourire avec un signe de la main, pour continuer sa route sans rentrer dans la cabine. Elle n'avait pas la tête à rire et à s'amuser avec ses amies, elle pensait à l'horrible été qu'elle avait passé. Denzel étant un auror, la nouvelle avait dû faire le tour de la gazette, surtout qu'il était mort par un mangemort... Sauf si la gazette décide de cacher toute la vérité, ce qui ne la dérangerait pas non plus. Elle ne souhaitait pas parler de ça à qui que ce soit. Elle trouva par la suite, la cabine où elle entra. Elle était vide et s'était tant mieux pour la jeune demoiselle. Elle installa au fond tous les bagages, posa Shulff sur la banquette, près d'elle, puis elle s'assit. Anya avait posé sa joue contre sa main qui était appuyée contre la vitre. Son regard était dirigé vers la fenêtre où elle voyait quelques parents dirent aurevoir à leurs enfants. Ca y est, le train venait de démarrer pour s'éloigner de Londres. Il fallait attendre quelques heures à présent pour rejoindre Poudlard.

    Les yeux de la jeune fille commençaient à se fermer lentement. Elle s'endormait. En même temps, elle est seule, ne parle à personne, et ne fait qu'observer le paysage qui défilait sous ses yeux. Elle allait partir dans le pays des rêves quand elle en sortit brutalement par la vendeuse de bonbons qui passaient avec son chariot, pour demander si on en voulait. Elle se redressa, s'étira les bras, et entendit la douce voix de la vieille femme.


    - Une petite douceur mademoiselle ?
    - Non merci, je n'ai pas faim. Bonne journée.
    - Bonne rentrée à vous. [...] Qui veut des douceurs ? ...

    Durant tout le voyage, elle se posait des tas de questions. C'était sa cinquième année, il y aura les BUSES et la blondinette avait peur de les rater car elle pensait trop au malheur qui c'était abattu sur sa famille. Elle savait que l'école allait lui réserver des tas de surprises, de la joie comme du malheur... À la fin, elle prit ses aises, retirant son gilet qu'elle déposa sur la banquette de façon à s'en servir comme coussin, afin de s'endormir une petite heure pour terminer sa nuit.

    Deux bonnes heures plus tard, elle se réveilla en sursaut. Durant son sommeil, elle avait bousculé Shulff qui venait de la griffer sur le bras. Elle vérifia l'heure rapidement et remarqua qu'il était temps pour elle, de changer sa tenue, car d'ici une demie heure, elle serait devant le château des sorciers. Elle retira quelques vêtements, car il faisait toutefois légèrement frais en ce premier jour de septembre. Anya enfila sa robe de sorcière sombre, avec le sigle de poufsouffle de couleur or et argent. Elle se coiffa, se remaquilla rapidement pour être à nouveau fraîche et belle comme une rose. Juste à temps, la locomotive s'arrêta. Ils étaient enfin arrivés.

    Elle descendit de la machine écarlate, pour être entouré de tas d'autres élèves: des petits, des grands, il y en avait pour tous les goûts. Anya repéra son frère qui s'avançait vers les calèches qui allaient les mener vers Poudlard, mais par curiosité, elle regarda en direction d'Hagrid qui guidait les nouveaux. Il y avait des têtes qui ne lui revenaient pas du tout, se disant qu'il y aurait des Serpentards aujourd'hui, mais il ne fallait pas se fier qu'au physique pour juger les gens. Anya s'avança avec les autres, pour rejoindre les calèches tirées par les sombrals. Cette fois-ci, elle s'était mise avec ses amis pour se rendre au château. Ils avaient des tas de choses à racontées: ils ont dû avoir un été passionnant. Le temps du trajet, elle parlait particulièrement à une amie qui venait de gryffondor et qui allait "surveiller" son frère pour elle, quand il fait trop de bêtises.

    Ils arrivèrent tous devant le somptueux château qui était éclairé, comme à son habitude, par des tas de bougies qui dessinaient l'ombre des personnes en mouvement dans les salles du château. Ils étaient arrivés un petit instant avant les premières années, de façon à ce que les anciens se mettent en place avant de voir les nouvelles trombines réparties. Quand ils arrivèrent dans le grand hall, les quatre maisons étaient séparées par des groupes de personnes qui entraient au fur et à mesure, maison par maison. Quand ce fut le tour des Poufsouffles, elle marcha d'un air fier vers le début de la file, la tête haute pour aller s'asseoir avec toutes ses amies autour. Le brouhaha était en place. Les professeurs se trouvaient sur l'estrade, avec le petit directeur qui avait un fort caractère cependant.

    En moins de temps pour le dire, les premières années venaient de faire éruptions dans la salle. Leurs visages étaient émerveillés face au faux plafond illuminait. Anya observait les jeunes, encore petits, qui allaient être répartis. Quand le silence se fit, on put voir le directeur de Poudlard se levait, pour s'adressait à l'assemblée. Le même discours, comme chaque année, allait être fait, sauf qu'il y a une chose que personne ne s'attendait - ou tout du moins, les élèves -, une annonce plus ou moins bouleversante que surprenante. Le petit directeur annonça qu'à présent, cette année, une cinquième maison allait ouvrir. Et pour justifier tout cela, la table des Poufsouffles trembla, car elle se déplaçait par magie, pour laisser place à une nouvelle table, à côté des Serpentards. Le regard de la jeune blonde était complètement perdu. Elle était restée interdite, ne savant pas trop quoi faire. Des tas de murmures et de protestations s'élevaient dans la grande salle commune. Des personnes s'étaient levés pour voir la nouvelle table. Anya releva un sourcil d'étonnement, tout en pensant tout bas ce qu'elle pensait tout haut.

    * Ils n'ont jamais vu de table de leur vie ou quoi ? *

    Cette moquerie lui laissa un fin sourire qui disparu bien rapidement. Sa voisine de table lui parlait de cette nouvelle maison, se demandant si Anya en savait quelque chose, car pour le moment, c'était à n'y rien comprendre. C'est à ce moment- là, qu'elle regretta peut-être une chose: Pourquoi n'avait-elle pas écouter les cours d'histoire de la magie ? Peut-être que cela l'aurait aidé à en connaître plus, car le directeur venait d'ajouter une phrase, avec le nom de l'ancien créateur de la maison: Bathord Chauve-Furie. Elle n'avait aucune idée de la personne que cela pouvait bien être. La jeune blondinette appela un camarade de la maison de gryffondor, un élève intelligent et très sympathique. Rien qu'à son regard, elle essaya de lui faire comprendre s'il savait quelque chose sur ce créateur. Il venait de répondre non de la tête. Elle soupira, écoutant le directeur en essayant d'en savoir peut-être davantage, mais rien. À présent, c'était place à la répartition des élèves.

    Quelques-uns avaient rejoint Poufsouffle, beaucoup avaient rejoint la nouvelle maison, peu de personnes étaient à Serpentard, quelques personnes s'étaient jointe à Gryffondor et Serdaigle. La répartition terminée, directement, le directeur présenta le nouveau professeur des défenses contre les forces du mal. Tous les élèves applaudirent le nouveau professeur, qui en plus était une femme avec un air sympathique. Elle espérait bien s'entendre avec elle. La vague d'applaudissements terminée, le banquet apparut sous les yeux de tous. La jeune femme avait quand même faim, après ce long voyage en train, puis en locomotive sans avoir mangé quoique se soit. Comme tous les ans, les elfes de maisons avaient fait un remarquable travail. Elle se régalait devant les mets qui se trouvaient à sa portée. Elle mangeait en silence, observant les élèves de la nouvelle maison, qui ne semblaient pas être des anges non plus. Tous ses voisins parlaient d'eux, aussi bien en mal qu'en se moquant royalement d'eux.

    - Laissez leur une chance ! Ils viennent tout juste d'arriver, ils auront besoin d'aide pour les premiers jours.

    Un silence se fendit autour d'Anya. Elle les fixait tous du regard, puis elle croqua une pomme, l'air de rien. Les élèves avaient oublié à présent, cette nouvelle maison, sous les paroles de la petite blonde. Ils parlaient tous de leurs vacances. La poufsouffle resta encore, alors que d'autres avaient préféré rentrer se coucher dans les dortoirs. Elle espérait pouvoir recevoir plus d'informations, et s'il le fallait, voir le directeur. Sa curiosité allait sûrement prendre le dessus ce soir. Des tas de questions se bousculaient dans sa tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason L. Stuart



Jason L. Stuart

Nombre de messages : 8
Age : 28
Localisation : Déambulant dans les couloirs de Poudlard
Date d'inscription : 27/09/2008

:: Infos du sorcier ::
Âge & année: 16ans & 6ème année
Maison/Profession: Gryffondor
Patronus: Tigre blanc

MessageSujet: Re: Banquet de rentrée || INTRIGUE #   Lun 29 Sep - 23:13

En ce jour du 1er septembre 2017, Jason venait de franchir le mur de séparation des deux gares. Comme chaque journée de rentrée scolaire il devait traverser la colonne de pierre et accéder à la voie 9 3/4. Un moment toujours aussi intense pour lui, malgré qu'il rentrait en 6ème année. Cette frontière signifiait beaucoup pour lui, il allait retourné dans son foyer, Poudlard, là où il a vécut les plus belles années de sa vie.
Sur le quai, Jason vit des gens se presser avec les chariots remplis de malles, de cages et de sacs. Les gens semblaient plutôt nerveux surtout les premières années qui étaient reconnaissables par leur inexpérience et leurs parents qui semblaient être encore plus stressés que les enfants.
Comme chaque année depuis sa deuxième année, Jason alla s'asseoir sur son banc fétiche et sortit sa guitare. Il commenca à jouer et la mélodie douce et suave semblait détendre l'atmosphère. Un à un ces compagnons arrivèrent munis d'un instrument de musique et se mirent à jouer. Ainsi d'un solo, on passait à un duo puis un trio et ainsi de suite jusqu'à ce qu'ils soient au complet, tout les neufs. Les neufs inséparables, la bande d'amis qui était mixte avec de tout, Poufsouffle, Gryffondor, Serdaigle et Serpentard bien sur. Malgré leurs différences de caractère ils ont toujours su prendre du recul pour préserver leur amitié. Leur hymme terminé, les accolades commencèrent, malgré l'envoi fréquent de hiboux pendant les vacances, le groupe d'ami ne s'était plus revu depuis leur dernier passage sur ce quai en juin dernier.

La scène de retrouvaille finie, il fallut monter dans le train. Il était temps de partir là où le groupe d'ami se sentait le mieu, dans le collège de Poudlard. Ils profitèrent du trajet pour se raconter leurs éprouvantes vacances. Jason leur raconta son voyage en France avec sa grand mère où il avait découvert une toute autre vision de la magie. Il avait visité Paris et son fameux Arc de Triomphe qui était en faite un passage entre le monde magique et le monde moldu. Là- bas il vit surtout un monde d'art, avec des cirques magiques, des stylistes reconnus de la mode magique, des musiciens. C'était un vrai monde de fête qui vivait de l'art.
Chacun à son tour commenta ces vacances avec les yeux pétillants. On sentait la joie de chacun. Quand arriva la marchande habituelle de bonbon, le groupe décida de jouer à leur jeu préféré: le déjà fait ou jamais fait avec les dragées surprises de Bertie Crochue. Le but du jeu étant de manger un bonbon si on a pas fait ce que notre voisin a dit. Mais attention au goût des bonbons. Ce jeu leur pris au moin la moitié du trajet. Ils terminèrent le voyage en regardant défiler le paysage si magnifique de la région. Le klaxon du train annonçant l'arrivée les tira de leurs pensées.

Arrivée à la fameuse gare de Pré-au-Lard ils allèrent tout de suite saluer leur ancien ami Hagrid, ce très cher professeur qu'ils appréciaient tant. A peine le temps de lui parler, qu'ils durent monter dans les calèches noires tirées par les sombrals visibles aux yeux du jeune homme. Peu de gens pouvaient les voir, seuls ceux ayant vu la mort étaient dans la capacité d'aprécier la forme squelletique de ces étranges créatures. Jason c'est toujours dit que c'est une chose qu'il aurait voulut ne jamais voir. Il se remit tout d'un coup à repenser à ces parents. Mais Lena, la fille de Poufsouffle du groupe le tira de ces pensées avec un cri strident annonçant l'arrivée des jeunes gens à Poudlard.

Comme chaque année, Jason passa la porte du collège avec autant de plaisir et de joie. Malgré l'obligation d'aller en cours, cet établissement symbolisera toujours pour lui sa renaissance. En entrant dans la grande salle on pouvait toujours observer ce faux plafond étoilé où suspendait des bougies. Cela donnait une ambiance très solennelle à la soirée, cependant Jason décela quelque chose d'incohérent dans l'atmosphère qui rêgnait dans la pièce. Il ne pouvait pas expliquer ce qu'il se passerait mais il ressentait comme quelque chose de différent.


*Sûrement parce que je grandis, je n'ai pas la même vision des choses, il ne faut pas se tracasser*


Jason, suivi de ces amis alla s'installer en bout de table du côté de la porte, en effet les discours solennels n'étaient pas vraiment ce que la bande préférait. Ils avaient donc pris l'habitude de s'éloigner comme si le directeur ne verrait pas qu'ils rêvaseraient plutôt que d'écouter. Les tables étaient toujours aussi bien décorées, mais les mets se faisaient attendre, il se faisait tard.
Les jeunes élèves arrivèrent dans la grande salle et Jason se mit à se rémémorer sa répartition et sa première année. Plongé dans ces souvenirs, il ne fit même pas attention que le directeur venait de commencer son discours. Lorsque tout d'un coup, il entendit les paroles du directeur.


- FILIUS: " ....j’aimerais vous faire part d’une nouveauté cette année : L’ouverture d’une nouvelle maison...."


La salle se remplie d'un brouhaha et Jason regarda ces amis. Comme la plupart des gens, intrigué, le jeune homme voulait en savoir plus, il attendit donc que le petit professeur reprenne son discours pour pouvoir avoir des indications.

-FILIUS « Cette année, les élèves pourront donc être répartis dans les maisons de Godric Gryffondor, Rowena Serdaigle, Helga Poufsouffle, Salazar Serpentard & Bathord Chauve-Furie. Maintenant que nous avons éclairé ce point obscur, place à la cérémonie de répartition. »


Et là l'indignation prit place dans la salle, Jason toujours entrain de réfléchir sur la situation cherchait à savoir qui était Bathord Chauve-Furie. Il était sûr d'avoir déjà entendu ce nom mais il n'arrivait plus à ce souvenir. Il se tourna vers ces amis.

-JASON: "Vous savez qui est ce sorcier?! Je suis sûr qu'on en a déjà entendu parler?!"


Avant même d'avoir eu une réponse, il sentit le sol se dérober sous ses pas. Et une sensation lui noua l'estomac. Il se déplaçait, non, toutes les tables se déplaçaient. Il vit alors une cinquième table apparaître à côté de celle des Serpentards. Puis tout s'arrêta. Le directeur fini son discours et passa à la répartition. Pendant que les jeunes étaient répartit, Jason se souvint que ce sorcier n'était pas réputé pour être un coeur tendre. Souvenir accentué lorsqu'il vit les yeux déterminés des jeunes allant dans cette maison.

* Il devait être un ami à Salazar, il faudra faire des recherches*


La répartition finie, les Gryffondors saluèrent les nouveaux venus . Les plats apparurent et les jeunes gens se mirent à manger. La nouvelle que venait d'annoncer Filius se trouva au centre de la conversation toute la soirée. Le groupe discuta, réfléchit, emetta des hypothèses. Ils étaient tous très excités de découvrir les bases de l'affaire.

Les collégiens partirent par petit groupe, et Jason et ses amis étaient dans les derniers à rester. Des Pouffs, Serds et Serps s'étaient joint à leur table pour dicuter. Fatigués, ils finirent par monter dans leurs salles communes pendant que les elfes de maison commençaient à arriver pour le nettoyage. Ils regardèrent le groupe avec des yeux noirs pour leur signifier que les jeunes gens partaient tard.

En sortant de la pièce, Jason se retourna et observa des yeux la grande salle, là où venait de se dérouler une étrange scène.


* Beaucoup de choses vont changer cette année. Poudlard ne sera plus comme avant*



[Désolé d'avoir commencé à la gare de King's Cross, l'envie m'a été trop forte]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Banquet de rentrée || INTRIGUE #   

Revenir en haut Aller en bas
 
Banquet de rentrée || INTRIGUE #
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [THEME - PV] J'ai raté mon entrée à défaut de ma rentrée !
» Banquet du Tournoi des 3 Sorciers
» Un mois de retard pour la rentrée
» INTRIGUE #1 ? halloween party
» ? intrigue oo5.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Finite Incantatem { :: # POUDLARD :: # REZ-DE-CHAUSSEE :: && GRANDE SALLE-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit